Go to main content

Les bonnes nouvelles de janvier 2024

partager

Insertion | Prévention | Réadaptation | Santé | Burkina Faso | Niger | Soudan du Sud | Tchad | Ukraine | PUBLIÉ LE 25 janvier 2024
Des femmes rient en premier plan, un membre de l'équipe HI se tient de dos.

Octobre 2023. Les équipes HI de Dnipro en Ukraine ont organisé une Journée "Bien-être" destinée aux professionnels de santé. | © H. Kostenko / HI

Bonnes nouvelles en janvier chez HI : santé mentale en Ukraine, développement inclusif au Niger et au Burkina Faso, santé sexuelle et reproductive au Soudan du Sud et réadaptation à l'Est du Tchad.

Une journée « bien-être » pour les soignants en Ukraine

Les équipes HI de Dnipro ont organisé un événement particulier pour les aidants, principalement des physiothérapeutes, des médecins et des infirmières des hôpitaux locaux, dans le but de réduire leur stress et leur anxiété et les aider à mieux se connaitre. Art, techniques de respiration, relaxation sont autant d’outils proposés par HI à ces soignants : des outils et une petite « pause », bien méritée, dans un quotidien difficile. Les travailleurs de la santé en zone de guerre ont particulièrement besoin d’un soutien psychosocial renforcé pour les aider à faire face aux difficultés psychologiques, à renforcer leur résilience et leurs ressources.

Au Burkina Faso et au Niger, 3 000 ménages très pauvres accompagnés pour développer une source de revenus pérenne

Dans ces régions transfrontalières où règne un climat de violence, l’insécurité alimentaire et le manque d’opportunités économiques fragilisent des populations déjà très pauvres. Amina (nom d’emprunt), qui vit dans la région du Sahel au Burkina Faso, a été aidée pour lancer un élevage de poules. Le projet RECOSA, qui a été mené pendant quatre ans, a permis à des milliers de personnes comme Amina de développer des activités économiques, de recevoir des fauteuils roulants ou des cannes et de bénéficier d’un accès élargi aux services sociaux.

Le projet WISH est un succès !

Le projet WISH (Women’s Integrated Sexual Health) vise à renforcer les services de santé et les droits sexuels et reproductifs en Afrique et en Asie. Au Soudan du Sud, l'équipe HI se concentre sur l'amélioration des services de planning familial pour les femmes handicapées et les jeunes femmes, ainsi que sur la sensibilisation par des activités communautaires. Parallèlement, elle assure la formation du personnel de santé local pour promouvoir la santé sexuelle et reproductive. Silvia Poni Philip est étudiante et malentendante, elle exprime avoir acquis de nouvelles connaissances sur la santé reproductive, ce qui la met à l'abri d'inquiétude concernant une éventuelle grossesse avant la fin de ses études.

Retrouver sa mobilité grâce à la kinésithérapie

Abdellatif a 9 ans, il séjourne dans un hôpital près d’un camp de réfugiés à l’Est du Tchad, où des milliers de personnes fuient la guerre au Soudan voisin. À l’hôpital, tout le monde l’appelle “Patron” ! Le petit garçon est paraplégique, il a été opéré et travaille avec les kinésithérapeutes de HI. Lors des séances, ils ont remarqué qu’Abdellatif avait des sensations dans les jambes : un espoir pour qu’il retrouve de la mobilité. Les équipes de HI continuent de stimuler son agilité pour améliorer ses capacités. En dehors de sessions de soins, Abdellatif poursuit ses exercices tout seul, il est très motivé et fait preuve d’une grande positivité !

Plus d'actualités