Go to main content

Récupération fonctionnelle après une blessure en contexte humanitaire

De 2018 à 2024, un projet de recherche opérationnelle a été mis en œuvre par HI en partenariat avec Médecins Sans Frontières (MSF) et l'université médicale Karolinska Institutet (KI) dans le cadre d’une thèse de doctorat. Ce projet visait à évaluer la récupération fonctionnelle des patients au cours des six premiers mois suivant leur blessure, dans différents contextes humanitaires.

Une kinésithérapeute utilise les cartes de poche AIM-T avec une patiente pour évaluer son niveau d'indépendance après un traumatisme à l'hôpital MSF Sica à Bangui, en République centrafricaine. Une kinésithérapeute utilise les cartes de poche AIM-T avec une patiente pour évaluer son niveau d'indépendance après un traumatisme à l'hôpital MSF Sica à Bangui, en République centrafricaine. Une kinésithérapeute utilise les cartes de poche AIM-T avec une patiente pour évaluer son niveau d'indépendance après un traumatisme à l'hôpital MSF Sica à Bangui, en République centrafricaine. Une kinésithérapeute utilise les cartes de poche AIM-T avec une patiente pour évaluer son niveau d'indépendance après un traumatisme à l'hôpital MSF Sica à Bangui, en République centrafricaine.

© B. Gohy / HI

 

Justification du projet

 

Les soins de traumatologie en situations humanitaires se concentrent généralement sur le fait de sauver la vie et les membres des patients, et rarement sur la façon dont ceux-ci vivent leur vie quotidienne après la blessure. Cependant, les patients dans les situations humanitaires ont un besoin vital de se rétablir, au-delà de la mortalité et de la morbidité.

Alors que la réadaptation vise la récupération fonctionnelle et qu'elle est recommandée dans le cadre des soins de traumatologie dès la phase aiguë, elle n'est souvent pas mise en œuvre de manière systématique dans les contextes humanitaires. En outre, les patients et les soignants ne sont pas toujours conscients de l'importance d'une réadaptation précoce, et ne sont pas toujours à l'aise à l'idée d'une telle prise en charge. Le peu d'éléments probants sur les avantages de la réadaptation précoce dans de tels contextes entrave encore davantage sa priorisation dans le cadre des soins de traumatologie.    

En outre, il n'existe pas de mesures adéquates pour évaluer la récupération fonctionnelle dans les situations humanitaires. En effet, les mesures de fonctionnement existantes présentent souvent des lacunes dans les situations humanitaires telles que leur longueur, leur pertinence et leur sensibilité culturelle.

Photo : Family 79, Côte d'Ivoire - © Zoriah Miller / Dollar Street

 

L'AIM-T, qu'est-ce que c'est ?

L'Activity Independence Measure - Trauma (AIM-T) a été développé pour palier ce manque de mesures, comme un outil générique permettant aux professionnels de santé d'évaluer l'indépendance d'un patient après un traumatisme, dans les principales activités de la vie quotidienne. L'AIM-T est ancré dans une forte détermination à adopter une approche centrée sur le patient et est basé sur des éléments observés, afin d'encourager la mobilisation précoce des patients après la blessure.

L'AIM-T a été développé en 2011 par Médecins Sans Frontières (MSF) et Handicap International - Humanity & Inclusion (HI) dans un centre de traumatologie en Afghanistan, et utilisé depuis lors dans différents projets des deux organisations. Néanmoins, aucune évaluation de sa validité et de sa fiabilité n’avait été réalisée.

 
 

Résumé et BD

En résumé, ce projet était un projet de recherche opérationnelle basé sur les lacunes identifiées dans différents contextes humanitaires, notamment :

  • l'absence de mesures du fonctionnement qui soient adéquates, valables et fiables dans les contextes humanitaires ;
  • l'accent mis sur le fait de sauver la vie et les membres des patients, avec peu d'importance accordée aux résultats au-delà de la mortalité, et donc une priorité insuffisante accordée à la réadaptation.

Le projet de recherche en un coup d'œil, à travers cette bande dessinée.

 

RÉCIT

 

Encourager les patients victimes de traumatismes dans les situations humanitaires à se remettre en mouvement

Ce premier blog décrit la façon dont le projet de recherche a débuté, à travers l'histoire d'un garçon blessé en Afghanistan n'ayant pas commencé à bouger assez tôt.

 

Méthodologie
 

Ce projet a été mis en œuvre en deux phases, visant plus particulièrement à :

  • la révision et l'évaluation d'une mesure de l'indépendance dans les activités, l'Activity Independence Measure-Trauma (AIM-T) (phase 1) ;
  • évaluer la récupération fonctionnelle chez les patients après une blessure orthopédique, viscérale et/ou cutanée aiguë, et les facteurs associés, y compris la réadaptation précoce (phase 2).
 
 
1- Révision et évaluation de l'AIM-T (phase 1)

Trois études transversales ont été mises en œuvre par étapes, sur la base du cadre COSMIN (normes consensuelles pour la sélection d'instruments de mesure de la santé), et à travers six contextes humanitaires situés dans différentes régions : Burundi, Cameroun, République Centrafricaine (RCA), Haïti, Irak et Yémen, entre août 2017 et novembre 2019. 

  • L'AIM-T a d'abord été raccourci, en supprimant les redondances, à travers les données de routine de 635 patients.  
  • L'AIM-T raccourci a ensuite été révisé sur la base des commentaires de 20 professionnels de santé et de 63 patients sur son adéquation (c'est-à-dire sa pertinence, son exhaustivité, sa faisabilité, sa clarté et sa sensibilité), à l'aide d'entretiens individuels semi-structurés.  
  • Enfin, l'AIM-T révisé a été évalué sur 195 patients en termes de validité de construction et de fiabilité.  
 
2- Récupération fonctionnelle longitudinale (phase 2)

Une étude longitudinale prospective multicentrique a été mise en œuvre dans quatre hôpitaux, soutenus ou gérés par MSF au Burundi, au Cameroun, en République Centrafricaine (RCA), en Haïti, entre juin 2020 et janvier 2022. 

Les données ont été recueillies à l'admission et à la sortie de l'hôpital, trois mois et six mois après une blessure orthopédique, viscérale et/ou cutanée aiguë, auprès de 554 patients. 

  • L'évolution des différents aspects de la récupération fonctionnelle a été évaluée au fil du temps.
  • Les facteurs associés à l'indépendance à la sortie de l'hôpital, à trois mois et à six mois ont été identifiés à l'aide de modèles de régression logistique multivariables.
 

Principaux résultats

Ce projet de recherche a permis de :

  • disposer d'une mesure de l'indépendance (c'est-à-dire l'AIM-T) jugée adéquate dans différents contextes humanitaires, et dont la validité et la fiabilité ont été démontrées auprès de patients après une blessure ;
  • mettre en évidence les difficultés rencontrées par les patients après une blessure dans divers aspects du fonctionnement, et d’identifier les facteurs associés à la guérison, y compris la réadaptation précoce.
 

Phase 1 : Révision et évaluation de l'AIM-T

 

  • L'AIM-T est raccourci (de 20 à 12 items).
  • L'AIM-T est un reflet adéquat de l'indépendance dans les activités, c'est-à-dire que toutes les questions ont été jugées pertinentes, complètes, réalisables, claires et appropriées.
  • L'AIM-T est une mesure valide et fiable qui permet d'évaluer le niveau d'indépendance des patients après une blessure.

 

Les résultats de la phase 1 de la recherche ont été présentés dans deux articles scientifiques publiés dans une revue à comité de lecture (en anglais uniquement) :

1er article : AIM-T Monitoring independence in daily life activities after trauma in humanitarian settings item reduction and content validity - Le premier article se concentre sur le développement et la révision de l'AIM-T dans les différents pays : Haïti, Irak, Yémen et Burundi.  

2e article : Assessing independence in mobility activities in trauma care: validity and reliability of the activity independence measure-trauma (AIM-T) in humanitarian settings - Le deuxième article porte sur l'évaluation de la validité et de la fiabilité de l'AIM-T au Burundi, au Cameroun, en Irak et en République centrafricaine.

Aperçu de la situation : Measuring independence after injury. A study across different humanitarian settings - Ce document de deux pages (en anglais) donne un aperçu de la méthodologie, des résultats et des implications de la phase 1.

 

Phase 2 : Récupération fonctionnelle longitudinale

 

Les patients ont progressivement récupéré leurs capacités au cours des six premiers mois suivant la blessure.

  • À la sortie de l'hôpital :
    La plupart des patients restent dépendants et éprouvent des douleurs.
  • Six mois après la blessure :
    Des difficultés dans tous les aspects du fonctionnement ont encore été observées ou signalées chez la majorité des patients ; les patients ayant bénéficié d'une fixation externe connaissent une convalescence particulièrement prolongée.
  • Tout au long du processus : les rôles domestiques, professionnels et sociaux ont été valorisés par les patients dans leur processus de récupération.

L'âge, le type et la localisation de la blessure, l'indépendance initiale et les interventions de soins traumatiques ont été associés à la récupération de l'indépendance à un ou plusieurs moments.

  • Les patients bénéficiant d'une réadaptation précoce (c'est-à-dire dans les 48 heures suivant leur admission) étaient plus susceptibles d'être indépendants à la sortie de l'hôpital et après trois mois.

Un troisième article, qui porte sur les résultats de la phase 2 de la recherche, sera bientôt publié.

Couverture d'une thèse de doctorat Couverture d'une thèse de doctorat Couverture d'une thèse de doctorat Couverture d'une thèse de doctorat
 

Thèse de doctorat

Ce projet de recherche a été réalisé dans le cadre d’une thèse de doctorat au Karolinska Institutet. Dans la thèse, les trois études sont présentées dans leur contexte et les principaux résultats sont discutés.

 
 

Implications et ressources

Ce projet de recherche a des implications basées sur les résultats de la recherche. Certaines de ces implications sont présentées ci-dessous, en mettant l'accent sur quatre groupes cibles :

 
 
 
 
 
 
 
 

Patients après une blessure et leurs accompagnants

Les résultats de la recherche pourraient contribuer à améliorer les résultats fonctionnels des patients après une blessure via :

  • Davantage de possibilités de mobilisation précoce 
  • Une promotion de l'approche centrée sur la personne 
  • Une meilleure sensibilisation à l'importance d'une réadaptation physique et fonctionnelle précoce 

Pour soutenir l'application des résultats de la recherche sur la sensibilisation, des supports spécifiques ont été conçus :

 
Vidéo de sensibilisation

Cette vidéo explique aux patients et aux soignants l'importance d'une réadaptation précoce après une blessure. Elle a été adaptée au contexte afghan.
La vidéo est disponible en Dari et en Pashtu (et bientôt en arabe), sous-titrée en anglais.
 

Fiches de sensibilisation (Flipchart)
 

Comme méthode alternative à la vidéo, ces fiches reprennent les mêmes messages clés sur l'importance d'une réadaptation précoce après une blessure.

Le flipchart sera, dans un premier temps, disponible uniquement en anglais.

 
 
 

Professionnels de santé

 

Les résultats de la recherche peuvent contribuer à l'amélioration des pratiques des professionnels de santé dans le cadre des soins de traumatologie par :

  • Contribution à une évaluation globale, y compris des données sur l'indépendance des activités  
  • Promotion de l'approche centrée sur la personne
  • Soutien au raisonnement clinique et à la prise de décision (par exemple, planification de la sortie, hiérarchisation des priorités)
 

« Je suis un grand fan de cette échelle, AIM-T, que j'utilise quotidiennement. Je trouve qu'elle permet d'alléger les souffrances des patients ayant des plaies et des fractures, grâce à son design unique. »

Kinésithérapeute, Irak

 
 
 
 
 

Pour garantir la qualité des données, les professionnels de la santé doivent être formés à l'utilisation de l'AIM-T et à ses applications pratiques.

Plusieurs supports de formation ont été produits à leur intention :

Capture d'écran d'une formation en ligne Capture d'écran d'une formation en ligne Capture d'écran d'une formation en ligne Capture d'écran d'une formation en ligne

Apprentissage en ligne

Cette formation en ligne vise à présenter l'AIM-T, les 12 activités qui le constituent et le système de notation, ainsi qu'à fournir des exemples concrets de ses applications dans la pratique quotidienne. Elle s'adresse aux professionnels afin qu'ils puissent utiliser correctement l'AIM-T et l'appliquer dans leur pratique. Disponible en anglais, français et arabe.

 
AIM-T guideline AIM-T guideline AIM-T guideline AIM-T guideline

Guide AIM-T

Ce guide présente les grands principes de l'AIM-T et fournit des informations détaillées sur les 12 activités, le système de notation et l'équipement nécessaire. Il aide les professionnels et les guide dans l'utilisation de l'outil AIM-T. Disponible en anglais, français et arabe.

 
Pockets Cards Pockets Cards Pockets Cards Pockets Cards

Cartes de poche

Les cartes de poche sont basées sur le guide et sont conçues pour être utilisées au chevet du patient par les professionnels de santé. Pour chacune des 12 activités, elles comprennent une illustration et résument les messages clés. Disponible en anglais, français et arabe.

 
Poster – 12 activities Poster – 12 activities Poster – 12 activities Poster – 12 activities

Poster – 12 activités

Ce poster illustre les 12 activités, organisées en trois sous-échelles. Disponible en anglais et en français, bientôt en arabe.

 
Système de notation de l'AIM-T Système de notation de l'AIM-T Système de notation de l'AIM-T Système de notation de l'AIM-T

Poster – Système de notation

Ce poster présente le système de notation sous forme de logigramme. Disponible en anglais et en français, bientôt en arabe.

 
Poster – Scoring system Poster – Scoring system Poster – Scoring system Poster – Scoring system

Fiche de notation patient

Voici la fiche pour utiliser l’AIM-T avec les patients. Disponible en anglais et en français, bientôt en arabe.

 
 

Gestionnaires de services de santé ou de réadaptation

Les résultats de la recherche peuvent contribuer à l'amélioration du suivi des soins de traumatologie et à l'amélioration de la qualité des soins de traumatologie par :

  • L’utilisation d'un indicateur de qualité des soins de traumatologie axé sur la guérison, au-delà de la mortalité et de la morbidité  
  • L’analyse comparative de la récupération fonctionnelle après une blessure dans un contexte humanitaire
  • La promotion d'une intégration précoce de la réadaptation et de sa prise en charge tout au long du continuum de soins
 
 
 

« En s'appuyant sur les résultats de ces recherches, l'équipe de traumatologie doit se réunir pour améliorer la mobilité de nos patients. La mesure de la récupération (c'est-à-dire l'AIM-T) devrait être l'un de nos indicateurs de suivi. »

Directeur d'hôpital, Cameroun

 

Décideurs politiques
 

Les résultats de la recherche peuvent contribuer aux efforts de plaidoyer par :

  • La production de chiffres fiables sur la charge des blessures, au-delà de la mortalité et de la morbidité dans différents contextes humanitaires
  • La production d'éléments probants sur la réadaptation précoce dans les situations humanitaires
 
Advocacy note Advocacy note Advocacy note Advocacy note
 

Note de plaidoyer

Réadaptation physique et fonctionnelle après une blessure en situation d’urgence : l’importance de la précocité

Ce document présente des messages génériques clés de plaidoyer sur la réadaptation précoce après une blessure dans les situations humanitaires, sur la base des résultats de la phase 2. Disponible en anglais et en français.

 

Remerciements - Parties prenantes

 

Nous tenons à remercier tous les participants à l'étude, les équipes locales, les équipes de coordination et des sièges de Médecins Sans Frontières et de Handicap International - Humanity & Inclusion, ainsi que les départements de kinésithérapie et de santé publique globale du Karolinska Institutet.

Ce projet de recherche a été financé par le programme R2HC (Research for Health in Humanitarian Crisis) d'Elrha. R2HC vise à améliorer la santé des personnes touchées par les crises en renforçant la base de données probantes pour les interventions de santé publique. Le programme R2HC est financé par le UK Foreign, Commonwealth and Development Office (FCDO), Wellcome et le UK National Institute for Health Research (NIHR).

Photos : © B. Gohy / HI et © Zoriah Miller / Dollar Street - BD/dessins : © DrawnAlism - Vidéo : © Hikmat Kharoti - Guides : © Carla De Oliveira, © Didier Kassaï © Alexandra Dunay-Vanhoutte et © Francesca Warren

Contactez-nous

Pour tout renseignement concernant ce projet et notre approche.

Bérangère GOHY
Spécialiste de la réadaptation d'urgence, chargée de recherche