Go to main content

Sri Lanka

HI a créé des centres de réadaptation dans le pays au lendemain du tsunami de 2004. Depuis 2015, HI a réorienté son action vers les domaines de la réconciliation, notamment la justice transitionnelle, et de la réduction des inégalités via des programmes de développement économique inclusifs.

HI Sri Lanka

Actions en cours

Les équipes de HI sont intervenues en urgence et avec succès dès le lendemain du tsunami de 2004. L’association, déjà présente dans le pays depuis 1992, accompagne aujourd’hui les personnes vulnérables et les personnes handicapées défavorisées ou particulièrement exposées aux risques de catastrophes naturelles, à travers des projets visant à renforcer leur accès à un emploi et à favoriser leur intégration sociale dans leur communauté.

HI forme également des organisations de la société civile afin qu’elles soutiennent l’insertion professionnelle des personnes vulnérables, des personnes handicapées et des femmes.

De plus, dans le cadre du processus de réconciliation au Sri Lanka, HI renforce la participation sociale des femmes, et notamment des femmes handicapées, en organisant des formations (droits des femmes, égalité, réconciliation), afin qu’elles facilitent la paix au sein de leur communauté et qu’elles puissent se sentir mieux intégrées. Des groupes de femmes sont également formés afin de mener des campagnes de sensibilisation pour informer le grand public et les décideurs sur les libertés fondamentales.

HI assure aussi des soins de réadaptation pour les enfants nés avec un pied bot selon la méthode de Ponseti. L’organisation sensibilise également les communautés à ce sujet et renforce la détection précoce du handicap.

Domaines d'intervention

 
 

Situation du pays

Un conflit armé ravageait déjà le Sri Lanka lorsque le tsunami a frappé les côtes du pays en 2004.

La guerre qui a ravagé le nord du pays a duré près de 30 ans (1983-2009) et a fait plus de 60 000 morts. Des milliers de personnes ont été blessées, et nombre d’entre elles sont restées handicapées. Beaucoup ont été victimes d’obus ou de mines antipersonnel, tandis que 390 000 personnes ont été déplacées par le conflit durant la guerre civile.

Le tsunami de 2004 a provoqué des dommages physiques et sociaux de grande ampleur. La catastrophe a fait perdre la vie à plus de 40 000 personnes et en a laissé plus de 250 000 sans abri. En 2008, de sévères inondations ont forcé plus de 400 000 personnes à fuir leur domicile, puis de nouveau 300 000 personnes en 2010.

Aujourd’hui, le pays se relève progressivement de ses blessures et est toujours en voie de reconstruction, avec une économie florissante et un développement rapide de ses infrastructures et de ses services. Cependant il demeure fortement menacé par les catastrophes naturelles telles que les inondations, les sécheresses, les glissements de terrain et les cyclones, qui sont courants dans l'île.

Nombre de personnels de HI : 44

Date d’ouverture du programme : 1992

 
Carte des interventions de HI au Sri Lanka
© HI