Go to main content

Prolongation du cessez-le-feu à Gaza : HI appelle à une décision durable

partager

Réduction de la violence armée | Palestine | PUBLIÉ LE 28 novembre 2023
Mobilisation devant le siège de HI pour le cessez-le-feu au Proche-Orient.

Mobilisation devant le siège de HI pour le cessez-le-feu au Proche-Orient. | © M. Vuaillat-Verrier / HI

Humanité & Inclusion – Handicap International se félicite de la prolongation du cessez-le-feu entre le Hamas et Israël. Nous demandons cependant un cessez-le-feu durable et total pour répondre aux besoins urgents des habitants de la bande de Gaza, avec une attention particulière aux personnes blessées et handicapées qui sont confrontées à des difficultés particulières pour accéder aux soins médicaux et à l’aide humanitaire qui leur est essentielle. De plus, tous les otages civils doivent être libérés immédiatement et sans conditions.

Le cessez-le-feu a permis une brève pause dans le fracas angoissant des bombardements et des pilonnages, offrant un répit aux graves conséquences des armes explosives. Les deux jours supplémentaires sont certainement les bienvenus. Cependant, un cessez-le-feu de longue durée est impératif pour permettre aux personnes, en particulier celles qui sont handicapées et blessées, de satisfaire leurs besoins fondamentaux et aux organisations humanitaires d'intensifier leur intervention.

Les bombardements et les pilonnages ont causé des dégâts considérables : 10 000 bâtiments ont été détruits, plus de 43 000 immeubles d’habitation ont été touchés et plus de 225 000 logements ont été endommagés. En outre, les hôpitaux et les centres médicaux ont besoin de plus de six jours pour traiter correctement les patients et leur offrir un traitement médical adéquat.

1,7 million de personnes déplacées

Les statistiques alarmantes du Government Media Office à Gaza, qui font état de plus de 14 800 morts à Gaza le 23 novembre, dont environ 6 000 enfants et 4 000 femmes, soulignent la nécessité urgente d'un cessez-le-feu qui s’inscrit dans la durée. Le nombre croissant de personnes déplacées dans la bande de Gaza, estimé à plus de 1,7 million de personnes, dont près de 927 000 installées dans 99 installations dans le sud, indique combien la situation est désastreuse. L'arrivée de l'hiver ne fait qu'aggraver les difficultés rencontrées par les personnes déplacées, nécessitant la mise en place d'abris adéquats pour les protéger du froid et de la pluie. Une fois de plus, nous soulignons l'urgence de répondre aux besoins spécifiques des personnes handicapées dans ces abris, en garantissant l'accessibilité des infrastructures et leur inclusion dans l’aide apportée.

Nous appelons de toute urgence à un cessez-le-feu durable pour alléger les souffrances de la population de Gaza et permettre à l'aide humanitaire la plus nécessaire d'entrer de manière continue dans la bande de Gaza. Une action immédiate est essentielle pour éviter de nouvelles pertes en vies humaines, protéger les civils et reconstruire les communautés brisées, conformément au droit humanitaire international.

Plus d'actualités