Go to main content

« Avec le soutien du projet de ferme inclusive, je suis déterminée à réussir ! »

partager

Insertion | Sierra Leone | PUBLIÉ LE 24 novembre 2023
Quatre personnes se trouvent dans une rizière : elles se penchent pour désherber le champ. En arrière-plan, des arbres feuillus et des palmiers.

Des participants du projet de ferme inclusive désherbent un champ de riz. | © S. Kabo / HI

Omo a été formée aux techniques agricoles et à la gestion d’entreprise par le projet de ferme inclusive en Sierra Leone. Grâce à ce soutien, les conditions de vie de sa famille se sont améliorées.

Omo D. George a 48 ans. Mère de six enfants, elle a un handicap physique. Omo participe au projet de ferme agricole inclusive en Sierra Leone : elle y a appris à cultiver des champignons et des céréales, ainsi qu’à gérer une petite entreprise. Grâce à ces formations, elle peut aujourd’hui assurer un revenu pérenne à sa famille et a découvert le sentiment fort d’appartenir à une communauté unie. Elle raconte.

Le manque de moyens financiers de la famille

Mon handicap a pour origine une petite plaie au pied. J'ai commencé à la traiter pendant un certain temps, avant de passer un test de dépistage du diabète qui s’est révélé positif.

Au début, j’ai pris plusieurs médicaments m’aidant à me sentir mieux. Mais au bout de quelque temps, je me suis retrouvée à court d'argent. Devant l’impossibilité financière de continuer mon traitement, la situation s’est aggravée. À la fin, je n’ai eu d’autre choix que de suivre les conseils de mon médecin et de subir une amputation.

Pendant quelques années, j’ai tenu un petit commerce qui était la principale source de revenus de ma famille. Mais il était difficile de subvenir à nos besoins… Heureusement, avec l’arrivée du projet de ferme agricole inclusive, les choses ont commencé à changer.

Améliorer durablement les conditions de vie

L'objectif de la production de champignons est de réduire le taux de pauvreté au sein de notre communauté. Dans la ferme, nous avons été formés aux différentes étapes de la production de champignons ainsi qu’à d'autres cultures, comme le riz, le maïs et l'arachide.

Les formations sont complètes et poussées, elles nous permettent d’acquérir des compétences solides : j'ai appris à cultiver des champignons et à m’en occuper. Je sais désormais contrôler les variables telles que la température, l'humidité et les niveaux de dioxyde de carbone, pour garantir une croissance optimale de mes champignons.

Grâce aux diverses formations proposées par le projet, j'ai également appris à faire des affaires et à dégager plus de bénéfices dans le cadre de mon activité quotidienne. J'aime beaucoup cette facette du projet qui m'a aidée à développer mon entreprise et à la faire fructifier. Aujourd’hui, je suis capable de gérer mon épargne personnelle et la vie au sein de mon foyer s’est beaucoup améliorée.

Renforcer la cohésion sociale

Avec ce projet, j’ai pu interagir avec des personnes venues d'horizons différents. J’apprécie ces échanges, le travail que nous menons ensemble, le fait que nous ayons un but commun. Tout cela me permet de me sentir incluse dans les activités de ma communauté.

Les encouragements et le soutien continuel des équipes de HI, de NETHIPS et de Visit Sierra Leone, m'ont permis de rester motivée tout au long du projet. C’est grâce à leur accompagnement que je me suis engagée dans cette aventure et je suis bien déterminée à réussir !

Plus d'actualités