Go to main content

Tchad : Hawa retourne à l’école

partager

Insertion | Réadaptation | Tchad | PUBLIÉ LE 25 juillet 2022
Hawa

Portrait de Hawa | © S. Bohan-Jacquot/HI

Hawa a 14 ans et vit dans le camp de déplacés de Fourkoulom au Tchad, avec sa famille qui a fui les violences armées. Née sans pied gauche, elle retourne à l’école avec une prothèse fournie par HI.

Grâce à sa prothèse, Hawa retourne à l’école sans subir les moqueries de ses camarades. HI a déjà soutenu la scolarité de 6000 enfants handicapés ou non au Tchad depuis 2021.

Une scolarité perturbée par les violences

Hawa n’est pas allée à l’école pendant 5 ans. Les déplacements successifs causés par les violences armées dans la région  et la pandémie de COVID ont perturbé la scolarité de milliers d’enfants. Les écoles dans la région n’ont rouvert que récemment.

« Beaucoup de familles continuent de faire des déplacements pendulaires : ils fuient dans un camp, retournent ensuite dans leur village dans les îles du lac Tchad pour cultiver de quoi survivre, puis repartent dans le camp, et ainsi de suite... »

Sandrine Bohan Jacquot, Spécialiste Education chez HI  

Le stigma du handicap

La prothèse de fortune de Hawa.Hawa est née sans pied gauche. Sa famille lui avait fabriqué une prothèse de fortune, avec un tuyau de canalisation en PVC, pour qu’elle puisse marcher. Elle était mal adaptée, faisait beaucoup boiter Hawa et lui blessait la jambe. Les enfants se moquaient d’elle si bien qu’elle ne voulait plus retourner à l’école…

Tout a changé quand Hawa a été repéré par HI en 2021 qui l’a orientée vers le centre d’appareillage et de réadaptation de Kabaraye (CARK) à N’Djamena. Elle y est restée 15 jours avec sa maman pour être appareillée avec une vraie prothèse.

1 100 enfants handicapés ont été identifiés, scolarisés et suivis par HI et ses partenaires au Tchad en un an et demi. En tout plus de 6 000 enfant ont été soutenus depuis 2021 par HI qui prévoit d’aider 12 000 enfants, handicapés ou non.

HI a aussi participé à la construction et amélioration de 100 écoles (60 au Lac Tchad et 40 au Logon Oriental, dans le Sud du pays).

Réapprendre à lire et à écrire

Hawa avec sa nouvelle prothèse.Grâce à sa prothèse, Hawa n’a plus mal. Elle se déplace sans difficulté et sans quasiment boiter. Elle retourne à l’école. Certains enfants jettent encore des regards curieux sur sa jambe mais on ne se moque plus d’elle. HI lui a fourni un kit scolaire comprenant un sac, une ardoise, des craies, des cahiers et des crayons de couleur.

Les travaux d’accessibilité menés par l’association dans son école lui permettent d’accéder aux latrines.

Hawa est ravie de retourner et de réapprendre à lire et à écrire, ce qu’elle a oublié à cause de 5 ans d’interruption de sa scolarité.

« Le taux d’alphabétisation des femmes dans la région est extrêmement faible : 3,2%. Il y a un vrai enjeu à permettre à de jeunes filles de retourner à l’école. »

Sandrine Bohan Jacquot, Spécialiste Education chez HI 

Plus d'actualités